Blog

SEOCAMPUS 2012 : retour sur le jour 1

9
Mar
Publié par

Etant absent demain du SEO CAMPUS 2012, je poste ce petit compte rendu (ultra rapide, non exhaustif, incomplet), du premier débat (très bien cadré par Philippe Yonnet) qui se demandait si le SEO allait bientôt décéder ! Les participants au débat étaient Alexandre Villeneuve, David Degrelle, Laurent Bourelly, Olivier Segonzac, David Durand Pichard, Paul Sanchez. Quelques mots aussi sur la conférence de David sur les stratégies efficaces du SMO
Table-ronde-seocampus2012

SEOCAMPUS 2012, retour sur le premier jour

Question : Faut-il s’inquiéter des not provided dans Google Analytics ?

Une partie des keywords saisis par les internautes logués ne sont plus fournis dans GA et on trouve à la place "not provided". On ne peut plus modifier un site en fonction de ces précieuses infos, en tout cas pas à partir des "not provided" keywords.
Selon David Degrelle, Google n'aime pas les référenceurs -) Ceux-ci grignotent des clients à Google Adwords. Les outils de positionnements pourraient avoir plus d’importance à l’avenir et pousser à l’utilisation de d’avantage de keywords de longue traîne dans ADWORDS.
Laurent Bourelly : avec des outils comme SEM RUSH, on peut quand même palier à ce problème…et les mot clés fournis ne sont pas tous en not provided, donc pas d'inquiètude majeure…
Olivier Segonzac : on aura plus mal à scinder le trafic marque et hors marque. Le "not provided" annonce aussi sans doute l'arrivée de Google Search Your World qui nécessite le https. Plus le réseau social Google+ connaitra le succès auprès des internautes et plus le https sera présent. Et finalement, si Google+ ne fonctionne pas, certains ne seront pas trop mécontents…

Question concernant la visibilité, affaiblie, en dessous de la ligne de flottaison des SERP Google

Cela est du aux nouveaux affichages de Google, lors d’une recherche géolocalisée par exemple…
David Degrelle : cela va nécessiter d’optimiser Google Maps ou de renouveler certaines expertises … par exemple d’améliorer le positionnent des vidéos, des images, le positionnement dans Google actualités (être en mesure de surfer sur les pics d'actualités : une technique parmi d’autres est par exemple de diffuser un CP sur une plateforme déjà indexée et bien visible dans Google actualités).
Paul Sanchez : pour palier à ces problèmes, on peut utiliser le spam d’images ou diverses techniques offrant de la visibilité en mode multi canal.
David Durand Pichard dresse un parallèle avec l’époque où il avait mis son CV en ligne sous divers formats : bref il faut trouver LE bon contenu à mettre en ligne sous diverses formes, vidéo texte, CP.
David Degrelle : le offline interagit de plus en plus avec le online. Un référenceur est susceptible de d’intervenir sur le nom d’une marque ou sur un slogan. Les interactions sont de plus en plus importantes et tant mieux car c’est passionnant.

Autre question : Google Search Your World : les résultats sont modifiés par le bouton Plus1

Olivier Segonzac conseille d'utiliser Google+ mais « on verra si ça fonctionne ».
David Durand Pichard : pour des requêtes personnelles de vacances par exemple, il y a peu de chance qu'il y ait du partage avec le bouton Google+. Cela dépend fortement de l'univers et de la thématique !! Par exemple un référenceur qui cherche un lave-linge n’est pas certain que les Google+ qu’il pourrait trouver dans ses SERP sont crédibles.
David Degrelle : je ne pousse pas mes clients à d’avantage de social, à cause de Google Search Your World . Google+ n'a pas encore trouvé son positionnement vs Twitter et vs Facebook…

Autre question d'évolution : les nouveaux modes de réponses des moteurs de recherche

Par exemple, la bourse, le voyage, la box météo… Du fait de ces nouveaux outils, les moteurs pourraient moins indexer les sites web. Conséquences ?
David Degrelle : Panda ? bof bof… il semble qu’il y ait des retouches manuelles.

 

Autre conférence : SMO, les stratégies efficaces

david-degrelle

Selon David Degrelle, Facebook offre de moins en moins de possibilité de ramener du trafic vers un site web. Facebook est conçu en écosystème et une fois dans le cœur de la bête, on n’en sort plus…on ne part plus vers d'autres sites. Poster régulièrement des statuts, des photos, etc, ne génère pas vraiment non plus de trafic vers un site.
La recherche sociale : elle n'est en réalité pas très répandue. Une recherche sociale (un appareil photo par exemple) précède une recherche Google pour l’obtention de spécificités techniques, d’avis etc.
Un autre problème majeur est que Facebook ne fait pas vendre. Les utilisateurs de Facebook ne sont pas là pour acheter, pour l'instant tout au moins.
Les points forts de Facebook ? La plateforme est parfaite pour la notoriété…c’est une fantastique opportunité pour rendre visible certaines entreprises ou marques.

Le blog, véritable levier social

Créez un blog ! C’est ce que dit David à ses clients… En effet, on ne peut converser et faire venir les internautes discuter sur un site corporate. Le blog, lui, est un outil social idéal.

Netlinking et Twitter

Au sujet de la puissance d’un tweet (si j’ai bien saisi la théorie de David), Google utiliserait une sorte d’ancre Twitter en se servant du texte entourant le lien dans le Tweet. Même en nofollow, un Tweet est donc un lien intéressant.
Enfin David a évoqué des exemples de Buzz et de contenus susceptibles d’intéresser les internautes, en utilisant par exemple l’humour et/ou l’originalité (exemple donné : le détournement des slogans de campagne : source de retweet et de buzz par excellence !!).
Egalement évoqué, le site de curation Secrets de Moteurs qui utilise une sélection manuelle de flux de news et crée de l’information par thématique et donc de la visibilité et donc du RT etc…

Victoria-Poparcea J'aurais aimé parler de tous les friends SEO, de la conférence de Victoria Poparcea (Pages Jaunes), de @largow, de @GDTSB, de Gérard Haas, de la bonne intervention de Aurélien Delefosse & Matthieu Gheerbrant, mais d'autres prendront peut-être le relai…

Bertrand Masselot sur Google+ Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Youtube Suivez-nous par RSS Auteur : Bertrand Masselot
Bertrand Masselot est expert en visibilité internet, référencement web et mobile. Il a travaillé pour de nombreuses marques et grands comptes chez Publicis, avant de créer la société Volumium.
Contactez Volumium – TEL : 06 61 74 53 98

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Bertrand Masselot

7 commentaires

  • Petit lutin says:

    Merci pour ce résumé qui, je le pense, sera utile à ceux qui n’ont pas pu se déplacer.
    Il semblerait que le seo campus devienne un évènement immanquable dans le domaine du référencement !

  • volumium says:

    @petitlutin effectivement…tant pour le networking, l’échange que pour la veille

  • breizh says:

    merci pour le compte rendu de seocampus2012. Un événement à ne pas rater. Les thèmes qui y ont été développés par des experts du SEO nous intéressent tous. J’aimerai surtout revenir sur les liens provenant des réseaux sociaux comme twitter ou pinterest qui sont des link à ne pas négliger même s’ils sont en nofollow, ils peuvent nous apporter un trafic très important. Et ceci a été prouvé dernièrement par la liste de classement de retweet à travers le monde.

  • volumium says:

    @breizh effectivement ; la théorie de David est intéressante : “Google utiliserait une sorte d’ancre Twitter en se servant du texte entourant le lien dans le Tweet”

    Bertrand

  • Vêtement travail says:

    Sympa ce comtpe rendu pour ceux qui n’ont pas pu y aller

  • volumium says:

    @Vêtementtravail
    Merci..n’hésitez pas à dire ce que vous en pensez..et là vous pourrez prendre du PR 🙂

  • ethylotest says:

    Le “not provided” ne m’effrayait pas trop sur certains sites mais là depuis quelques jours, ça grimpe ça grimpe ! Pourvu que tout le monde n’ait pas un compte Google un jour 😉