Blog

self-marketing dans les medias sociaux

27
Fév
Publié par

Nombre d’entreprise ont compris l’intérêt de se servir des médias sociaux pour faire prendre du volume à leur marque sur le web. Elles sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans l’aventure sans l’accompagnement d’une agence, au départ au moins. C’est ce que les Anglo-Saxons qualifient de self-marketing ou de personal granding, et ce que les français appellent également l’auto promotion.

Quel est le but du self-marketing dans les médias sociaux ?

Il s’agit de promouvoir, son contenu, sa notoriété, son image, et d’agir sur sa e- réputation ! En occupant le terrain, votre marque contrôle l’information et influencent les internautes sur votre marque. Le CNES l’a bien compris. Voila une marque qui a créé un Twitter, une page Facebook qui compte 1209 fans (à l’heure ou nous imprimons ces lignes -)) , une photothèque de sublimes images. Le CNES a également créé sa propre chaine vidéo hébergée chez Dailymotion. Le tout est accessible et visible depuis la homepage du site et fort joliment mis en valeur.
self-marketing-CNES-Volumium

Il n’est pas étonnant qu’un tel dispositif puisse générer du trafic sur le site en donnant une très belle image de la marque…qui ceci dit n’a pas de réel concurrents.

Quels sont les avantages du self-marketing dans les médias sociaux ?

La personne qui se charge de cette mission connait bien l’entreprise pour laquelle elle communique dans les médias sociaux. Forcément, le ”manager de l’info” est au fait des derniers développements dans l’entreprise, des tous nouveaux contenus multimédia, ou des derniers petits potins qui intéressent les internautes. Le self-marketing est d’ailleurs une auto formation intéressante et un investissement sur le long terme pour une entreprise, à un prix défiant toute concurrence. D’autre part, les médias sociaux sont souvent utilisés pour créer de la proximité et de la préférence de marque. Une campagne sur Facebook rondement menée peut générer un ROI équivalent à ses campagnes de liens sponsorisés !

Inconvénients du self-marketing dans les médias sociaux ?

Comment une marque peut-elle mesurer les retombées de ses actions ? Comment le reporting peut-il être réalisé correctement ? Pas évident sans un pure player qui s’occupe de vous toute la journée et vous fait parvenir des synthèses graphiques mises à jour en temps réel ! En réalité, 84% des marques ne mesurent pas le retour sur investissement de leurs efforts marketing sur les médias sociaux et 40% d’entre eux pensent qu’il est impossible de le faire (sondage 2009).

Chaque support social médias est susceptible d’apporter sa propre valeur ajoutée. Quelle marque devrait d’avantage communiquer sur Viadeo avec la création d’un hub par exemple, et quelle marque devrait investir 2JH de community manager par chaque semaine pour animer et faire vivre sa page facebook ?

Votre marque devra également veiller au contrôle du message et des informations délivrées sur le web sans que le message ou l’image de la société ne se trouve détourné. Un message publicitaire maladroit peut être modifié ou détourné par des internautes qui font cela soit pour jouer par exemple. Alors attention à des effets qui pourraient s’avérer désastreux.

Dans un prochain post je présenterai quelques outils permettant de suivre et mesurer sa réputation en ligne, des outils du type http://www.mybuzzmonitor.com ainsi qu’une analyse de leur services.


Tags : ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Bertrand Masselot

2 commentaires