Blog

Rédiger des contenus éditoriaux pour une cible

8
Mar
Publié par

Pourquoi faut-il sélectionner les mots clés à employer sur votre site ? Le référencement naturel repose sur 3 piliers essentiels : la technique, la popularité et les contenus de votre site. Les contenus doivent contenir des mots clés qui sont effectivement saisis par les internautes dans les moteurs de recherche… Si votre site ne contient pas ce type de mots clés, il vous sera strictement impossible d’acquérir de la visibilité en tête des SERP (les résultats des moteurs de recherche, NDLR) et votre marque sera pénalisée par un manque de visibilité sur des mots clés stratégiques…ce serait dommage.
Les habitudes internaute changent régulièrement comme en témoigne l’évolution de l’intérêt pour le mot clé asset management sur ce graphe :
tendances-recherche-de-mot-cles-volumium
Il y a 2 ans, un  internaute intéressé par les énergies renouvelables aurait par exemple saisi ‘’éolienne’’ dans Google. Aujourd’hui la saisie ressemblerait plutôt à : fabrication eolienne, eolienne a axe vertical, eolienne a turbine, eolienne d occasion, eolienne domestique, eolienne individuelle, eolienne particulier, fabricant d eolienne…et les habitudes de recherche des internautes vont continuer de changer, avec par exemple des mots clés plus long.
Comment choisir ses mots clés ?
Les agences de référencement réalisent des études sémantiques poussées et travaillent avec des experts éditoriaux. Les études sémantiques sont produites en fonction des objectifs des clients (les mots clés employés collent à la stratégie et à la cible de population choisie par l’entreprise, par exemple les femmes de moins de 40 ans avec enfants !). Elles reposent sur différents critères qui permettent de faire les meilleurs choix possibles pour optimiser la visibilité des clients susceptible d’amener un trafic qualifié. Il s’agit par exemple du nombre de saisies mensuelles, du nombre de résultat dans les moteurs de recherche. Les études sémantiques auditent également le nombre de pages de sites web concurrents qui utilisent ce même mot clé dans leurs balises <title> ou dans les URL, des éléments qui entrent pour une très grosse part dans la visibilité d’une page dans un moteur.
Ainsi 152 000 pages web utilisent le mot clé ‘’éolienne’’ dans leur balise <title>, contre seulement 38 pour ”eolienne a turbine” !
Le mot FRANCE, par exemple, est très générique et offre des millions de résultats dans Google, autant dire qu’il serait mission impossible de retrouver votre site en page 1 de Google sur ce mot clé qui d’ailleurs ne vous amènerait d’ailleurs aucun trafic qualifié.

Rivalité-occurence-mot-cle-France-Volumium

Vous pouvez tout à fait déterminer vous même une liste de mots clés en étudiant les principaux critères. Voici quelques outils de génération de mots clés :

http://inventory.fr.overture.com/
https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal
http://www.keyword-search-engine.com/
http://www.google.fr/ (copie d’écran)
http://www.wikiwax.com/
Pourquoi est-il bénéfique d’utiliser des mots clé issus de longue traîne ?
En réalité un nombre élevé de mot clé saisis dans les moteurs sont uniques et peuvent générer jusqu’à 80% de vos objectifs de transformation. Une technique relativement pointue, consiste à analyser dans votre outil de suivi de trafic (type Google Analytics), les mots clés de longue traine amenant un trafic intéressant, et d’optimiser les pages de votre site correspondant à ces mots clés ! (les outils de suivi de trafic actuels permettent de séparer le trafic issu de la marque, celui de la moyenne traine et celui de la longue traine – création de segments – nous traiterons cette information dans un autre post).
Un mot clé de longue traîne va vous apporter un trafic ultra qualifié. Par exemple la saisie dans Google de ‘’livre de médecine généraliste période renaissance’’ apportera un trafic ultra qualifié, pour peu que vous ayez eu la bonne idée de créer une page 100% optimisée sur ce mot clé (l’internaute sait exactement ce qu’il recherche et restera sur votre page), et votre marque devrait avoir une chance de figurer en tête des SERP (les résultats des moteurs de recherche, NDLR).
Si vous vendez des livres en lignes et que vous prenez la peine d’optimiser une page pour un panel choisi de mot clés stratégique avec votre activité (livre de contes pour enfant, livre de la bibliothèque verte, livre de médecine généraliste période renaissance, achat livres littérature classique, …), alors vous êtes susceptible de devenir un référent GOOGLE, YAHOO ! ou BING sur l’univers sémantique livre et cela peut s’avérer payant. On parle alors d’Halo effect : votre marque devient progressivement visible sur le mot générique ‘’livre’’ !
Autre exemple avec le mot clé ‘’SSII’’ :
L’internaute qui saisi le mot clé ‘’ssii bordeaux développement J2EE’’ a une idée beaucoup plus précise que celui qui aurait saisit ‘’SSII’’. Si vous avez eu la bonne idée de créer une page optimisée sur le mot clé ‘’ssii bordeaux développement J2EE’’, votre marque devrait avoir une chance de figurer en tête des SERP. Bien sur, l’optimisation du netlinking et du maillage aura un impact sur la visibilité de votre marque dans les moteurs de recherche. Cela aussi va faire l’objet d’un post prochainement !
Longue traine inclusive
On peut remarque également que si votre site est visible sur une expression de plus de 5 mots clés, il y a des chances qu’il le soit aussi sur une portion réduite de cette expression …c’est de la longue traine inclusive !
Ainsi le site www.marmiton.org est par exemple en TOP 1 sur ‘’cuisine recette de la charlotte aux pêches‘’, mot clé de longue traine et sur plusieurs mots clés dérivés de ‘’moins longue traine’’ :
recette de la charlotte aux pêches
recette charlotte aux pêches
charlotte aux pêches

Tags : , ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Bertrand Masselot

2 commentaires