Avr 06 2014

Le Teknseo 2014 s’est tenu pour la seconde année à Dijon. J’avais très envie d’y participer, je n’ai pas été déçu. Organisé de main de maître par Benoît Chevillot, les ateliers et les endroits choisis (les Docks Numériques et le Celier de Clerveau) ont tenus toutes leurs promesses.

J’ai eu le plaisir de revoir @laurentbourelly, @olivier_tassel, @512banque, @Gwaradenn, de faire enfin connaissance IRL avec Papilouve, @MarianSEO, @dsampaolo, Aurélien Rémy-Dionisi, de rencontrer @Beunwa (+1 !), @speyronnet, @GPeyronnet, @Renardudezert, @xavfun, @alexaloola1, @jeanbenoit, @aymerictwit, @leGouter.

Pour info concernant ce qui suit, j’ai préféré ne pas donner trop d’infos ou de noms d’outils cités par les intervenants, afin de préserver le secret de l’évènement.

Dès 09:30, J’ai participé à l’atelier de Jean-Benoit Moing « Comment utiliser App Engine pour créer un site hyper rapide ». Jean-Benoit Moing en a donné « PLUS » et j’ai beaucoup aimé :
– Présentation détaillée de Google App Engine, gestion de l’outil, langages de programmation, explications sur les volumes offerts en version gratuite et payante (la différence est le nombre d’heures de calcul). La mise en ligne d’un site est effectivement faite en 5 mn chrono « all included » !

JBM a montré la création d’un scrapper Google qui fait des appels via une dizaine d’adresses IP. Le nombre de requêtes possibles est immense, via l’outil en version payante.
Autre utilisation : créer du duplicate content et dupliquer un site (démo en live avec la duplication d’un très gros site). L’utilisation est clairement orientée négative SEO.

– Évocation du temps de réponse. JBM a décortiqué le temps de réponse d’un site, preuves et cartes à l’appui. Le plus simple pour optimiser le temps de réponse est d’être le plus possible à proximité des infrastructures de Google. Avec Google APP Engine, ça tombe bien puisqu’on est au même endroit. Au sujet du content delivery network, même constat.

jean-benoit moingt teknseo 2014
Vers 11:10, j’ai poursuivi avec « Big Data au service du SEO » par Benoît Chevillot.
Le SEO étant un levier qui gére de plus en plus de datas avec tous le volume indexé, Benoit a commencé par expliquer en quoi certains outils (SQL) fonctionnent bien, mais peuvent toutefois montrer des limites quand trop de données doivent être traitées. Benoît a évoqué l’arrivée de solution payantes et gratuites, présenté des outils de stockage de données, des fonctionnalités diverses de BDD, key values, et une (certaine) base de données « idéale pour créer un moteur de recherche ou un réseau social ». Un réseau social comme LINKEDIN pourrait avoir été créé avec cet outil, pour déterminer les niveaux de relation. Évocation également par Benoit d’autres notions comme la « distribution », le « job quewing » (gestions des « Jobs », des « Workers prioritaires », récurrence…)

Pour savoir comment ça fonctionne, la réponse est bien souvent : RTFM (read this fucking manual !)
Enfin Benoit a évoqué le scap (crawler en php non conseillé) et la collecte d’information …

benoit chevillot teknseo 2014
J’ai ensuite déjeuné avec Aurélien Rémy-Dionisi et quelques autres, avant de me rendre en salle CAFEINE, pour l’atelier « Outils statistiques au service de votre efficacité » présentée par Sylvain et Guillaume Perronet.
Les 2 frères adorent la logique et l’algorithmique ; cela s’est bien senti dans leur présentation rythmée. Des exemples très réguliers venaient rendre digeste une présentation technique/mathématique qui aurait pu ne pas l’être, sans leur talent et leur sens inné de « l’animation sur scène ».
On a parlé « causalité et corrélation », de « causalité inversée » (est-ce qu’une page est bien rankée car beaucoup Twittée ou le contraire), on a évoqué des expériences, des mesures (« test d’hypothèse », « mesure de statistique » – cela consiste par exemple à réduire au maximum l’écart avec la « vérité constatée », à « bien prendre en compte les extrêmes »), la probabilité d’erreur qui doit être le plus faible possible…en voici la formule qu’il suffira d’appliquer.
sylvain guillaume peyronnet teknseo 2014
Guillaume a montré un tableau de mesure de précision. Conclusion, 4 millions de datas doivent être analysées nécessairement si l’on veut obtenir une précision acceptable.
Évocation de l’AB testing et détail d’un process. Le site Amazon, a par exemple en permanence 400 pages d’AB testing qui tournent pour les utilisateurs.

Évocation enfin de la « prédiction » avec le C4.5, un « arbre de décision ». Il s’agit en gros d’analyser l’historique et le comportement afin de prendre une décision qui impacte la suite d’une action (il pleut, faut-il poursuivre le match à Roland Garos ? Un visiteur a-t-il des chances d’acheter en ligne ? Oui…ok, alors je lui propose une promotion en live pour l’inciter à acheter)

En milieu d’après-midi, direction « SEO server side : modules Apache et outils utiles » par Aymeric BOUILLAT qui m’a lui aussi beaucoup intéressé avec le fun en plus !
En préambule, Aymeric a évoqué des gains de performance sans htaccess. Mieux vaut travailler directement dans la config serveur. Ok alors on y va, toujours sans citer le nom des commandes, pour préserver le secret :
– présentation d’une règle pour désactiver le htaccess.
– présentation d’une commande pour bloquer les boot de HREF OU MAJESTICSEO par exemple
– présentation d’une commande pour manipuler les entêtes HTTP (si le user agent est Googleboot, alors présentes cette page !)
– présentation d’une commande pour gérer la réécriture d’URL … Permet aussi de renvoyer une page spécifique pour un moteur de recherche spécifique (ex: /homeggbot.html ou homestandard.html) (ensuite tester dans GWT, « explorer comme Google » !)
– comment, en déclarant une variable d’environnement, on peut masquer un robots.txt
– comment copier un site à la volée (ici démo fun avec Laurent et Kevin comme « Guest contributeurs »)
– comment créer un second fichier de log qui extrait spécifiquement googleboot
– présentation de VARNISH : ce serveur permet par exemple d’optimiser la mise en cache des sites pour les versions mobiles, ou (autre exemple) de NE mettre en cache que 2 sites sur les 10 que pourrait contenir un serveur dédié. Autre exemple : mise en cache d’URL 301 ou gestion des Cookies…

aymeric bouillat teknseo 2014
Enfin, le dernier atelier auquel je me suis rendu était « Productivité et scrap quick n dirty » par Kevin Richard

Kevin Richard a fait le show en direct et sans filets. Il a montré de multiples trucs et solutions de scrapping et leur utilité. Je n’en dis pas plus, ici aussi, pour préserver un peu le secret du Teknseo.

kevin richard teknseo
L’événement a été une véritable réussite. Encore une fois, il s’est déroulé du matin au soir dans un esprit de partage et de convivialité. J’ai loupé @dsampaolo mais ce n’est que partie remise 🙂
Vous avez repéré une faute, une erreur ? Merci de me le signaler ! Vous avez aimé ce compte rendu, alors merci de le partager !

bertrand masselotAuteur : Bertrand Masselot est expert en référencement SEO & SEA et titulaire d’une certification Google « Digital Analytics Fundamentals ». Il a travaillé pour de nombreuses marques et grands comptes chez Publicis, avant de créer la société Volumium. Volumium compte parmi ses clients des grands comptes et PME.

Articles liés


(3) Lecteurs s


  1. XavFun
    6 avril 2014 at 16 h 34 min

    Je confirme le TekNseo c'est top, faudra juste rajouter un peu de filles pour l'année prochaine et ce sera parfais ! Ps : c'est pas toi qui avait oublié son chargeur de tel ?

    • masselot
      8 avril 2014 at 13 h 32 min

      oui je suis d'accord pour les filles...gros déficit. Le chargeur ? Bah j'ai plugué mon truc dans le tien..puis on a recommencé...#lol

  2. Marian
    7 avril 2014 at 7 h 54 min

    Excellent cru 2014 en tout cas et ravi d'avoir pu discuter avec toi Bertrand :) Les conférences étaient vraiment pas mal cette année, vivement le cru 2015 !


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *